Les différences entre le médium et le voyant

Dans le monde de la spiritualité et de la voyance, beaucoup de monde ne sait pas faire la différence entre un médium et un voyant. Même si ces deux termes reviennent souvent, ils ne sont pas synonymes l’un de l’autre, car il y a plusieurs différences entre le médium et le voyant.

Les pouvoirs du médium

La signification étymologique du mot médium est au milieu ou intermédiaire. De ce fait, le médium possède la capacité d’entrer en contact avec le monde des disparus ou des esprits. Comme c’est un intermédiaire entre le monde des vivants et des disparus, son rôle est de transmettre le message de ces derniers à la personne en consultation. Ces messages sont transmis par le médium en guise de réponses à leurs questions pendant la consultation. Selon la sensibilité du médium, il peut être également clairvoyant s’il a des flashs, clairaudiant s’il entend des voix. Malgré son don, le médium n’est pas forcément un voyant, mais l’un n’empêche pas l’autre.

Le don du voyant

À la différence du médium, le voyant possède la capacité de voir ou de sentir des évènements dans le passé, le présent et le futur. Un voyant peut être à la fois clairvoyant et clairaudiant grâce à sa sensibilité. Pour manifester son dont, le voyant peut faire usage d’un support comme les cartes, la boule de cristal, le tarot. La plupart du temps, les voyants sont des cartomanciens. Tout comme le médium, le voyant possède une très grande sensibilité, une intuition développée et une grande empathie. Le voyant n’a pas le don de communiquer avec le monde des esprits comme le médium.

En conclusion

Malgré que le médium et le voyant ne possèdent pas les mêmes capacités, ils ont néanmoins le pouvoir de répondre aux questions des consultants afin de les aider à prendre les meilleures décisions pour améliorer leur vie ou pour calmer leurs inquiétudes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *