La voyance : faut-il s’en méfier ?

La voyance est la capacité à deviner certaines choses à travers l’espace et le temps. Les personnes dotées de ce pouvoir peuvent analyser le passé, prédire un futur proche, en utilisant des objets tels que les boules de cristal, les cartes ou les lignes de la main. Beaucoup utilisent cette capacité et en font leur gagne-pain. Mais faut-il toujours croire en la voyance ?

La voyance permet de rassurer

Consulter une personne ayant des capacités divinatoires permet en quelque sorte de se fixer sur ce que réserve l’avenir. Il rassure la personne et permet à celle-ci de se préparer pour d’éventuels évènements. La voyance permet d’instaurer une certaine confiance en la personne qui consulte et de l’aider dans le chemin périple que lui réserve son futur. Cependant, la voyance n’est pas une science parfaite. Certains devins peuvent se tromper sur ses prédictions d’où le réel danger de faire appel à cette méthode

La voyance, une science incomplète

« Personne ne peut réellement savoir ce que lui réserve l’avenir» ; «Chacun est maître de son destin » ; « L’avenir peut changer du jour au lendemain ». Vous avez surement déjà entendu une de ces phrases ! Une des raisons pour lesquelles il faut se méfier de la voyance. Une analyse logique des choses démontre que la voyance empêche une personne de se dépasser et de se contenter d’accepter ce qu’on lui raconte. La voyance devrait seulement être utilisée pour accompagner la vie de la personne et non tracer toute son existence ! De plus, si une personne fait souvent recours à la voyance, celle-ci deviendra pour elle une sorte de drogue lui empêchant de se développer et rompant le lien de confiance qu’il y a entre la personne et la vie.
La divination est une capacité appartenant au monde métaphysique. Trop ou mal utilisée, elle peut engendrer de graves conséquences. Si vous devez un jour faire appel à l’art divinatoire, assurez-vous de vous fixer des limites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *