La divination par les runes

      Aucun commentaire sur La divination par les runes

Utilisées dans l’écriture dans la langue germanique et scandinave, les runes constituent un alphabet de 24 caractères. Les runes sont connues pour leurs origines nordiques, mais surtout pour leur utilisation à des fins magiques dans l’art divinatoire.

Utilisation des runes

Les runes sont constituées de 24 alphabets auxquels s’ajoute le Wyrd connu pour être le jocker ou rune blanche. C’est à cause de leurs caractères magiques qu’elles ont été gravées sur différents supports comme l’épée des combattants, des morceaux de bois, des pierres ou encore des parchemins. Dans l’art divinatoire, chacune de ces runes est gravée sur des petits galets. Le tirage des runes a été pratiqué lorsqu’il y a un événement important comme : les récoltes, les guerres, une naissance, en amour ou en cas de maladie. Que ce soit dans l’ancien temps ou dans le monde moderne, le tirage des runes a pour but de guider dans la vie. Chacune des 24 runes possède une signification, mais dont l’interprétation nécessite de la pratique, voire un don.

Les différents tirages des runes

Il existe différentes manières de faire un tirage des runes. La plus courante est de faire un tirage de 3 runes au hasard ou consultation des Norns. Le consultant obtient une réponse de style oui ou non à des questions simples. Il existe aussi le tirage en croix d’Odin, où il faut tirer 5 runes à disposer en croix. Le tirage à 7 runes, appelé aussi la tête du dieu Mimir permet de voir l’éventuel résultat d’une action qu’on souhaite effectuer. Toujours dans un tirage à 7 runes, il y a aussi l’oracle de Thor qui permet d’apporter plus de détails aux réponses. Enfin, le tirage à 10 runes en croix celtique dont les réponses entraperçoivent une situation future située dans les 6 mois à un an. Ce dernier tirage est réputé pour être similaire au tarot de Marseille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *